Surmonter les objections lors de vos présentations !

Surmonter les objections lors de vos présentations !

Les Grands Leaders de marketing de réseau réussissent à mobiliser leurs élèves vers une action constante.

Une fois que vous avez fait votre présentation d’opportunité, vous voulez que votre prospect prenne la bonne décision et passe à l’action. Quelques-uns diront: «Oui, je souhaite m’inscrire! » Ou « Non merci, je ne suis pas intéressé. » Certains auront plus de questions. Mais la grande majorité répondra avec un certain type d’opposition de vente, tels que « j’ai besoin d’y penser», ou «Je n’ai pas le temps », ou « Je n’ai pas l’argent ».

Alors, comment réagissez-vous face à cette situation?

Préparez-vous à ce qui est prévisible car vous avez peut être même agit ainsi en faisant connaissance d’une opportunité !

Une fois que vous avez fait votre présentation, votre prospect répondra inévitablement de l’une des façons suivantes (c’est la nature humaine!):

  1.  Inscrivez-moi!
  2. Non merci. Je ne suis pas intéressé.
  3. Ça sonne bien, mais j’ai quelques questions.
  4. J’ai besoin d’y penser (ou de modification A: Je n’ai pas le temps, ou B Variante: Je n’ai pas l’argent).

Soyez donc prêt à l’inévitable. Pour chaque réponse, une réponse convaincante et approprié pour aider votre prospect à surmonter sa préoccupation (s) et menez votre prospect vers l’action.

Amorcer un dialogue

Par exemple, lorsque vous entendez: «J’ai besoin d’y penser », répondez :

  •     Mis à part ACT dont je voulais vous parler, y a t-il autre chose qui vous empêche d’avancer aujourd’hui?
  •  Pouvez-vous partager avec moi vos préoccupations?
  •  Dites-m’en plus à ce sujet.

Si vous entendez: «J’ai besoin d’en parler avec mon conjoint », répondez:

  •     Sur une échelle de 1-10, comment êtes-vous motivé(e) pour commencer dès aujourd’hui?
  • Mis à part votre conjoint, y a t-il autre chose qui vous empêche d’avancer aujourd’hui?

Toujours être vraie

Une fois que vous avez établi un dialogue, essayez de citer les témoignages vivants tels que nous les connaissons sur toute la planète. Un échange question/réponse sera ici constructif car vous saurez écouter, vous vous serez préparé, et par se dialogue courtois fera passer toutes les informations et plus. Votre enthousiasme, maitrise et connaissances de vos produit, de votre société et de son fonctionnement…par exemple.

Par exemple, si votre prospect dit qu’il n’a pas l’argent pour commencer, lui raconter l’histoire vraie de quelqu’un d’autre qui n’avaient pas l’argent selon eux pour cela, mais ils l’ont trouvé et maintenant ils sont libre financièrement grâce à ce qui fut surement un sacrifice sur l’instant.

Puis demandez-lui de prendre des mesures en disant, « Sur la base de ce que nous venons de partager ensemble jusqu’à présent, je crois vraiment que s’impliquer avec notre entreprise pourrait vous aider à réaliser vos rêves. Que penseriez-vous de vous accorder un temps de trois ou six mois d’essai? »

Avancer

Maintenant que vous avez donné tout les éléments d’information, il est temps de se taire. Vous avez maintenant apporté votre prospect à l’instant où elle peut prendre sa décision. Si la décision est « non », ainsi soit-il. Ce n’est pas grave. Mais si la décision est «oui», c’est fantastique!

De toute façon, vous avez réussi à faire votre travail, ce qui est d’amener votre prospect à une décision ferme, informée, certain d’avoir un contact partenaire et que cela soit un oui ou un non, dans les deux cas vous aurez informer vos contacts de la solidité d’une société dont ils entendront parler pendant des décennies.

Et bien des « non » deviendront des « oui » !!

 

Conseils Découvertes de La Rédaction :

Cliquez sur l’image ci-dessous

Tags: , , , , , , ,

Leave a Comment

CommentLuv badge

SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline